Départ très matinal de Chennevières, dans la brume, pour la région de Calais où nous devons prendre le "Shuttle" en fin de matinée, d'où un arrêt "minute" sans petit déjeuner tranquille, mais avec un groupe respectant l'horaire donné à la surprise de Stéphane notre chauffeur. Un groupe rajeuni en cette période de vacances scolaires, puisque nous avions 6 très jeunes avec nous. 

Après de brèves formalités de douane, l'entrée dans le "Shuttle" se fit sans difficulté (une première pour Stéphane) et nous allâmes directement jusqu'à Lewes avant de faire l'arrêt casse-croûte (la faim commençait à se faire sentir). Après le pique-nique, visite de la maison d'Anne de Clèves (brève épouse d'Henry VIII) et promenade dans la ville. Arrivée à Littlehampton avant l'horaire prévu, à la surprise de nos hôtes (à croire que nous sommes toujours en retard !) et pot d'accueil à la mairie avec discours (bref) de David Twinn et quelques mots en français du maire. Soirée en famille.

Samedi, journée libre en famille jusqu'à 17h00, avec visite de la ville, des environs (Arundel), exposition d'artisanat (Lancing), balade en bord de mer  ... Ensuite, repas en commun (soupe, pain et gâteaux) puis défilé nocturne du carnaval pour "Bon Fire" (pendant une demi-heure, une trentaine de groupes dont de nombreux  "chars", de surprenantes "machines à vapeur", des musiciens, des handicapés en fauteuils et de nombreux quêteurs pour les œuvres de charité). En clôture, rendez-vous en bord de mer pour voir l'impressionnant feu allumé à cette occasion, le tout se terminant par un grand feu d'artifice.

Dimanche matin, rendez-vous à 9h00 pour le traditionnel breakfast au restaurant "Vardar". Au menu : toast, beurre, confiture, haricots rouges à la tomate, saucisses et bacon, œufs au plat, champignons, thé, café, jus de fruits; de quoi se lester jusqu'au repas du soir. Ensuite, la traditionnelle cérémonie d'adieu en chansons (il va falloir en apprendre au moins une !) puis en route pour le tunnel avec arrêt à  l'entrée de celui-ci avant la pause repas sur l'autoroute. Celle-ci fut brève, le temps de conduite de notre chauffeur ne permettant pas un arrêt de plus de 15 minutes. Là encore, tout le monde attendait devant le car que notre chauffeur revienne. Arrivée de nuit à Chennevières où, trou* oblige, nous avons eu quelques difficultés à nous garer correctement.

Merci à tous pour cet agréable voyage et la découverte d'un aspect peu connu de nos amis anglais.

 

Gilles Briaux

 

* pendant notre séjour, il y a eu découverte de cavités, sous le haut de la rue du pont, d'où des interdictions de circulation avenue du Mal Leclerc.