Durmersheim est connue depuis 991, ses armoiries montrent sur la moitié gauche l'ancienne appartenance au Grand-Duché de Bade, d'où les couleurs jaune-rouge-jaune (armoiries de Bade), et sur la moitié droite une crosse de couleur jaune sur fond bleu. On attire ainsi l'attention sur d'anciennes appartenances de terres communales à des cloîtres et à l’Évêché de Speyer.

Les armoiries actuelles sont utilisées depuis 1901 et remontent à un projet des archives générales de de la région de Kalsruhe de 1900.

La ville de Würmersheim connue depuis 1156 est maintenant rattachée à Durmersheim (1974), ses armoiries comporte elle un un ver (même si le nom de "Würmersheim" ne signifie pas ver, mais provient d'un nom allemand du Haut Moyen-Age : Werinher (Werner)).

Située à mi-chemin entre les villes de Karlsruhe et Rastatt, cette ville est près, à la fois, de la Forêt Noire, du Rhin et de l’Alsace. Elle est à 496 km de Chennevières.

En pleine zone agricole, elle récolte céréales, fraises et asperges. Quand à son industrie, l’une des usines Mercedes est implantée dans sa périphérie.

Ses équipements scolaires (Hardtschule – Realschule – Gymnasium), une piscine, un gymnase, plusieurs terrains de sport, un centre pour personnes agées, un musée, des crèches, des aires de jeu, deux paroisses (catholique et protestante) ainsi qu’une cinquantaine d’associations permettent aux habitants d’apprécier leur cadre de vie, à quelques kilomètres des vignobles de la vallée du Rhin.

La fête de l’Ours, en Juillet et le carnaval, en Février restent les rencontres populaires très appréciées par tous.