Rencontre du 6 au 8 octobre 2017 à Durmersheim.

  Départ à 6h30 pour 30 participants, dont une partie de marcheurs du COC, en direction de Saverne qui est notre arrêt repas, après un petit déjeuner sur l'autoroute. Arrivée à midi et nous retrouvons notre guide qui nous emmène directement au restaurant en centre ville pour un repas alsacien.

L'après-midi découverte de Saverne dont l'emblème est la licorne à travers ses rues, le château des évêques de Rohan, son église et son cloître, ainsi que ses vieilles maisons à pans de bois. Tout ça sous un temps frais et quelquefois humide.

A l'arrivée à Durmersheim nous avons eu les traditionnels discours et pot de bienvenue où chacun a (re)trouvé ses correspondants, puis tout le monde s'est séparé pour une soirée en famille.

 

  Le samedi matin, temps frais et venteux, retrouvailles 9h15 à une des 2 gares de Durmersheim pour Baiersbronn en Forêt Noire. Un trajet agréable qui nous fait passer des paysages de la plaine du Rhin à ceux des vallées du Schwarzwald où nous sommes attendus. A l'arrivée, séparation en deux groupes, les « marcheurs » qui prennent courageusement le sentier du Sankenbachweg (10,8 km d’ascension) et les « touristes » qui s'assoient dans un car local des années 60 pour un circuit panoramique et commenté. Le trajet fut dur pour tout le monde, les « marcheurs » ne faisant qu'une petite pause repas (arrosée parait-il), les « touristes » étant, de leur coté, obligés de pousser une camionnette embourbée, faire des arrêts photos, déguster une « Forêt Noire » et emprunter un « télé-siège » (des années 60 aussi ?) pour arriver au lieu de rendez-vous : la « Glasmännlehütte ». Arrivés bon premiers malgré toutes leurs épreuves, les « touristes » sont rejoints par les « marcheurs » et tout le monde peut apprécier le repas servi (spécialités de la région). Retour pour (presque, Hubert ayant son chien) tous par le « télé-siège » suivi d'une petite marche digestive pour rejoindre la gare. Le trajet en train permit de finir quelques restes avec une arrivée vers 20h00.

 

  Dimanche matin, en famille jusqu'à 11h30, puis retrouvailles à la salle paroissiale pour un copieux repas concocté, comme à l'accoutumé, par nos hôtes. Quelques mots d'adieu et retour vers Chennevières, avec un petit arrêt à Soufflenheim et une arrivée vers 22h00.

 

Gilles